Édito

La guirlande des passions

En un registre foisonnant d’émotions et de sentiments contradictoires se
déclinent les passions. Ainsi, amour, haine, désir, joie, tristesse, crainte,
effroi et jalousie, formant une guirlande bigarrée, alternent en positif
comme en négatif, en clair comme en obscur dans le cœur des hommes.
En ces temps que l’on nomme « baroques », elles se saisissent alors de leur
pensée et embrasent leur imaginaire avec une véhémence inégalée jusque-
là. Provoquant les tempêtes du cœur et de l’esprit, semblant vouloir livrer
un fallacieux combat contre la supposée arrogance du mythe rationaliste
cartésien, les passions investissent fougueusement tous les domaines de
l’art.

Alors que le baroque peint, sculpte, architecture le mouvement, la
rhétorique complexe des passions vient elle aussi exprimer par l’éloquence
du verbe, au prétoire, à la chaire comme à la scène, la fascination exercée
par la dynamique des pulsions exacerbées.

La musique ne demeure pas indifférente à ces turbulences qui agitent l’être
humain. Aussi, est-ce sans réserve qu’elle déploie toutes les ressources de
ses facultés expressives, multipliant les techniques autant que les codes
propres à faire intensément appréhender la diversité des mouvements
intérieurs de l’âme.

C’est bien avec cette conviction singulière qu’elle va promouvoir dans
l’expression de ses différentes formes « la voix des passions ».
De la monodie du récit chanté au madrigal (Combattimento de Monteverdi),
elle développera cette « voix » propulsée jusqu’au vertige tant au sein de la
rutilance ornementée du bel canto (Airs d’opéra et cantate Apollo e Dafne
de Haendel) que dans les volutes des compositions purement instrumen-
tales (Estro Armonico de Vivaldi).

Se voulant miroir de l’homme et révélatrice de sa vérité, la musique de
cette époque continue de nous interpeller aujourd’hui avec la même acuité
qu’elle le faisait jadis. Force nous est ainsi de constater qu’elle conserve
intact cet intemporel pouvoir de nous faire encore vibrer à l’évocation des
destins tragiques, des poignantes afflictions, des amours enflammées et
des élans héroïques que ses accents transcendent.

Émotions et plaisirs sont pour vous convoqués dans la présente program-
mation. A celle-ci nos soins les plus attentifs ont été prodigués afin de
vous faire vivre des instants privilégiés au cours desquels, entrant en com-
munion avec le talent des artistes, vous pourrez au fil des concerts et des
spectacles tresser votre propre guirlande des passions.

Par Patrick Lhotellier
Directeur du Festival Baroque de Pontoise