Présentation

 

  • Une nouvelle édition, un projet

Loin d’une accumulation de spectacles achetés au hasard des rencontres et des écoutes, le Festival Baroque de Pontoise s’attache à faire découvrir ou redécouvrir la musique ancienne. Il élabore une programmation avec l’exigence de créer la plus grande cohérence possible entre les œuvres, les ensembles, les artistes et les lieux d’expression.

Dans cette optique toujours conservée, le festival explore, le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles dans toute son étendue. Aussi les genres se mélangent. La musique dialogue avec les autres formes d’art et met en scène la danse, le théâtre, la poésie, la jonglerie voire le cinéma. Cette diversité des disciplines s’associent également à des incursions dans les répertoires adjacents, ceux du XVe ou du XIXe siècle qui mettent en perspective cette période baroque (ses origines, son influence, etc.).

Mettant en avant la beauté et la diversité du grand répertoire, le festival souhaite mettre en valeur aussi des partitions plus méconnues, tout en développant des propositions toujours plus exigeantes, renforcées par l’utilisation exclusive, dans l’exécution des œuvres, d’instruments d’époque. Les ensembles spécialisés français et internationaux s’y retrouvent pour interpréter programmes sacrés et profane.


 

 

 

 

En tant que diffuseur et par ces choix de producteur, le Festival Baroque de Pontoise défend la présence de jeunes ensembles et les rencontres avec les artistes reconnus et ceux en devenir. Ainsi a-t-il contribué à l’épanouissement d’artistes tels que Jordi Savall, Philippe Jaroussky, Benjamin Lazar, les ensembles La Simphonie du Marais et Hugo Reyne, Les Paladins et Jérôme Correas, etc.

Le Festival Baroque de Pontoise milite pour ces principes.

 

Des lieux, des partenariats
Rencontres baroques : actions de sensibilisations des publics