Exposition : Primavera introspectif de Rocio Mazuecos

ECCE HOMO & ECCE UXOREM
Exposition de Rocio Mazuecos

INAUGURATION JEUDI 16 SEPTEMBRE, 19H.
Autour des oeuvres de l’artiste espagnole Rocio Mazuecos, Pascal Bertin et Pierre Gauthier discuteront des fausses attributions dans l’histoire des arts, tant chez les peintres que chez les musiciens.

Selon le Livre de la Genèse, Adam et Ève ont été expulsés du paradis parce qu'ils avaient mangé une pomme. Et depuis ce terrible jour, vous et moi sommes voués au malheur : tels des Sysiphes, nous devons pousser ce « péché » tout au long de notre vie sans jamais pouvoir racheter la faute originelle de nos lointains parents, et encore moins ouvrir la porte du paradis. 
C'est une condamnation éternelle, une malédiction divine, proférée par Dieu en personne à l'encontre de l'humanité, simplement parce que Ève a été trop curieuse... Nous sommes donc tous coupables, et la femme plutôt dix fois qu'une. 
Pourquoi ? 
Selon saint Paul, Tertullien et saint Augustin, parce que cette faute est retransmise de génération en génération par l'union sexuelle, elle-même n'étant qu'une pure répétition systématique du péché originel. 

Ainsi, avant même de naître, tout être humain est d'office condamné puisqu'il n'est que le fruit d'une répétition constante de la faute ! Et tout cela à cause d'un serpent qui s'était distingué en vendant des Encyclopédies Universalis non pas en porte à porte mais d'arbre en arbre.
Des milliers de commentateurs juifs, catholiques, protestants et musulmans ont écrit des kilomètres d'explications aussi savantes que bizarres sur cette « faute originelle », cette « chute de l'homme », cette « perte de la grâce », cette « perversion de la femme », etc., sans jamais convaincre véritablement. Et pour cause... Ce « péché originel » a permis par exemple à saint Paul, le théologien favori du Vatican (surtout aujourd'hui), d'écrire que « la femme est un corps sans tête », et à saint Jérôme de dire que « la volupté avec une femme est un crime à classer juste après l'homicide ».
Même au cours du XIXe siècle, pourtant plus éclairé, le prêtre catholique Lamennais a affirmé que « la femme est une statue vivante de la stupidité parce qu'en la faisant d'un reste de limon, Dieu en a oublié l'intelligence ». Seul problème, cette apologie du « péché originel » imposée par la Bible et tous ses prêtres ne repose sur rien !

Rocio Mazuecos 
Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Grenade en 2013 et de l’école de bande dessinée et d’illustration Césan de Paris en 2016, Rocio Mazuecos poursuit un travail personnel et autodidacte dans sa pratique, s’accordant du temps dans son atelier fresnois, pour terminer et poursuivre son œuvre.
Certains tableaux lui ont demandé six mois de travail, d’autres sur bois sont réalisés à la paraffine ce qui leur donne un relief intéressant, laissant apparaître les veines du bois ou encore sur de l’ardoise.
Mais c’est son attachement à la technique de la gravure qui a valu à Rocio Mazuecos de recevoir le prestigieux prix de la ville de Palma de Majorque en 2018, pour son ouvrage « El Incongruente », que l’on ne trouve hélas qu’en espagnol. Dans cette bande dessinée réalisée entièrement à l’eau-forte, chaque case d’une narration étant une plaque de métal gravée et immortalisée comme le furent les hiéroglyphes, est une adaptation du roman de Ramon Gomez de la Serna « Gustave l’incongru ». Cette BD est totalement réalisée en gravure sur zinc !
Ses toiles parlent beaucoup de la ville de Naples où elle a travaillé durant trois années avant de partir en Turquie où elle avait trouvé un atelier pour y faire de la gravure. Mais le confinement l’a fait revenir à Fresnay pour terminer, au calme de la petite cité de caractères, des toiles commencées dans ces autres pays.

Du 17 septembre au 17 octobre 2021
Espace culturel Gingko’Art
2 place de l’Hôtel de Ville, Pontoise

 

Bureaux administratifs : .
Maison des arts
2 rue des Pâtis
95300 PONTOISE

01 34 35 18 71
Plan d'accès

Télécharger la brochure 2021/2022

 

Pour recevoir nos actualités, inscrivez-vous à notre Lettre d'information.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers.
Please wait
© 2021 Festival Baroque de Pontoise. Tous droits réservés.